Sans titre 1

 

 

Synopsis

"Au commencement étaient

l’absence et le désir.
Au commencement étaient
le sang et la peur.
Au commencement était
le livre perdu des sortilèges."

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

 

 

Avis

En ce qui concerne l'histoire :

"Le livre perdu des sortilèges" est le premier tome d'une trilogie. On entre dans un univers où sorciers, vampires, démons se mêlent aux humains (mais sans révéler leur véritable nature).

Pour ma part, j'ai trouvé que le livre se divisait en 3 parties :

¤ Le début, où l'auteur met en place son intrigue, nous présente les personnages, son petit univers. J'ai vraiment accroché. Surtout toutes les scènes qui ont lieu dans la bibliothèque ^^.

¤ Le milieu, (lorsque Diana & Mattews sont chez Ysabeau) qui est long, sans action, répétitif, en un mot très chiant. J'ai cru que j'allais abandonner ma lecture, mais bon, j'ai préféré faire une petite pause d'une semaine. Puis je l'ai repris le cœur léger et dans de bonne disposition pour la suite.

¤ La fin (Lorsqu'ils vont rendre visite aux tantes de Diana ) où tout commence enfin à bouger, ce qui laisse présager une bonne suite. J'ai adoré découvrir la maison qui est une entité vivante.

 

En ce qui concerne les personnages :

Diana est une historienne qui fait des recherches sur l'histoire de l'Alchimie. Elle passe ses journées à la bibliothèque à feuilleter d'anciens manuscrits. Un jour, elle va tomber sur Ashmole 782, un manuscrit convoité depuis plus de 150 ans par les vampires, sorciers et démons, ça vie va alors prendre un autre tournant. Elle est décrite comme une femme forte, indépendante, sportive, etc. Je n'ai malheureusement pas accroché à ce personnage, je l'ai trouvé assez fade et quelconque.

Matthews est un scientifique qui s'intéresse à la génétique, il cherche à découvrir leurs origines. C'est un très vieux vampire, très protecteur, arrogant et dominant qui a gardé ses mœurs d'autres fois (très gentlemen). Je n'ai pas non plus était envouté par ce personnage.

Par contre, j'ai beaucoup apprécié les secondaires comme Ysabeau, Sarah, Marcus, Mathe ou encore Baldwin (miam miam :p)

Je suis obligée de vous parler de la maison des Bishop que j'ai adoré découvrir. Elle dissimule des objets, crée de nouvelles pièces, abrite des fantômes, elle est traversée par tout un tas d'émotion, j'ai trouvé cette idée très sympathique de voir une maison faire la tête, ou bien s'énerver. C'était très rafraichissant et agréable.

 

En ce qui concerne l'écriture :

Alors là, c'est le top. On voit bien que l'auteure maîtrise son histoire, le point de vu historique est excellent, j'ai vraiment apprécié toutes les informations qui nous sont données. En ce qui concerne le style de l'auteur, il y a énormément de descriptions, on aime ou pas, bien entendu.

C'est un livre que je ne regrette pas d'avoir lu, ce n'est ni un coup de cœur, ni une déception, ce fut une lecture plutôt agréable dans l'ensemble. Je suis assez pressée de voir comment va se goupiller la suite. Surtout que l'on part pour une autre époque.

 

En résumé

Les points positifs

¤ Un univers envoutant, enivrant, magique.

¤ Une histoire originale.

¤ Un côté historique bien travaillé.

Les points négatifs

¤ J'ai été un peu largué avec tout le côté scientifique, ADN etc.

¤ Un livre qui traine en longueurs avec des passages assez répétitifs

¤ Trop centré sur l'histoire d'amour qui n'est vraiment pas palpitante, on peut même dire assez mièvre.

 

Note : 7/10

 

"Pour autant que je sache, il n'existe que deux émotions qui font tourner le monde année après année. L'une est la peur. L'autre, le désir."