Olivier Norek - code 93

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.

Une série de découvertes étranges – un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.

Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

Écrit par un lieutenant de police, 93 Code zéro se singularise par une authenticité qui doit tout à l’expérience de son auteur ; cette plongée dans un monde où se côtoient aménagement urbain et manipulations criminelles au sein des milieux politiques et financiers nous laisse médusés.

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

On se retrouve plongé ici dans un policier français. L'action se situe en Seine Saint Denis, pas très loin de chez moi. J'ai beaucoup apprécié ce côté proximité, car je pouvais totalement imaginer le décors, les lieux etc. 

L'histoire démarre sur les chapeaux de roues, on est plongé directement au cœur de l'action, impossible d'arrêter de tourner les pages, j'ai cru que j'allais faire une nuit blanche. Et puis tout d'un coup, grosse déception, l'action se tari et j'ai bien cru que j'allais abandonner ma lecture. Finalement j'ai quand même persévéré mais j'ai trouvé l'intrigue banale, grosse comme un camion. J'avais tout deviné d'avance. De plus, certaines scènes étaient beaucoup trop gores à mon goût et oui je suis une âme sensible :D

Néanmoins plusieurs points positifs ressortent de cette lecture :

¤ Premièrement, le style de l'auteur est prenant, haletant grâce à des phrases courtes. J'ai énormément apprécié son écriture sans fioriture.

¤ Deuxièmement, les révélations sur le « Code 93 » sont très instructives et intéressantes.

¤ Troisièmement, une ambiance des plus réaliste, glauque à la limite du supportable se dégage de cette histoire. L'auteur a le talent pour nous plonger au cœur du plus sombre de l'âme humaine.

Comme vous pouvez le voir cette lecture ne m'a pas transporté, néanmoins, pour le style de l'auteur je tenterai un autre de ses romans, on ne sais jamais je serai peut être conquise la prochaine fois.

 

Note : 6.5/10