12 octobre 2015

Chronique : Lenia Major - La fille aux licornes

 La fille aux licornes

Synopsis

Tome 1

Ascane a été choisie pour devenir licornière du roi d'Ampleterre, au grand dam de Séber, le rude maître licornier, qui ne veut pas d'une fille parmi ses apprentis. Il lui confie une licorne sauvage, un mâle blessé, furieux et indomptable. Mais Ascane a hérité de son grand-père le don de communiquer avec les licornes et d'établir avec elles un lien hors du commun.

Tome 2

Météor, la licorne unie à Ascane, revient chercher son aide. Sa tribu a été enlevée par des ennemis du royaume d'Ampleterre. Les licorniers du roi, emmenés par maître Séber et son mage, partent à leur recherche et vont devoir affronter le peuple de l'Enclave interdite, un briseur d'âmes et vaincre le souverain félon du royaume du Kaltesland.

Tome 3

À la veille de la cérémonie de licornation d’Ascane, une étrange malédiction s’abat sur le royaume. Accompagnée de la reine d’Ampleterre et aidée par son uni Météor, Ascane réussit à fuir la forteresse avec les licornes.
Parviendra-t-elle à délivrer le royaume des sortilèges du chancelier du Kaltesland ? Il faudra pour cela qu’elle l’affronte en combat singulier.

Avis

J'ai lu cette histoire dans le format publié en 3 tomes, cependant j'ai décidé de vous en faire une seule et unique chronique car, selon moi, il est préférable de lire cette saga en entière vu que les livres sont petits. Pour poser un peu le contexte, on se retrouve ici dans un univers de fantasy jeunesse où les licornes ont une place très importante dans la société. Les 3 romans se divisent de la sorte :

¤ La rencontre : Un premier tome introductif qui pose les bases de l'histoire. On va suivre la rencontre entre Ascane et son Uni, ainsi que son apprentissage pour devenir Licornière, chose très rare étant donné qu'elle est la première jeune femme à être sélectionnée pour suivre la formation.

¤ La poursuite : Un excellent second tome tourné cette fois-ci vers l'aventure. On reprend l'histoire exactement où on s'était arrêté. Ascane, Météor, ainsi qu'un petit groupe de licornier se lancent à la poursuite du briseur d'âme qui a enlevé le troupeau de Météor. Il est très intéressant de voir évoluer la relation entre les deux protagonistes. Ce qui m'a beaucoup plu aussi, c'est la découverte du peuple de l'enclave. Énormément d'émotion m'ont envahi durant ce récit. Cette histoire est entraînante, rythmée, étonnante avec de nombreuses péripéties. Il y a un juste milieu entre action et émotion.

¤ L'affrontement : Un bon volume qui clôt très bien cette jolie saga. Ce tome se passe 1 an après. Dès les premières pages on a le droit à des moments très hilarants. Ce dernier livre est beaucoup plus fouillé que les précédents et vous aurez le droit, bien entendu, à pas mal de combat.

 

Quelques points à relever :

- Les licornes : un des points les plus importants pour moi est que Lenia Major n'a pas humanisé les licornes. Elles ne connaissent aucun des sentiments qui peuvent traverser un humain (haine, vengeance, tromperie, etc). Elles demeurent malgré leur grande intelligence des animaux à part entière et ne font pas fi des petits traquas que peut endurer leur humain.

- Le style de l'auteur : son écriture est riche tout en restant simple et à porté de tous. Néanmoins, certains mots employés peuvent être destabilisant pour un jeune lecteur et un lexique n'aurait pas était de trop.

- Conclusion : A la base, cette histoire vise un public jeune et pourtant je me suis laissée emporter par cet univers où les licornes sont au premier plan, ce que je n'avais jamais vu auparavant. Cette lecture a été très divertissante et les personnages attachants. Une très belle découverte qui mérite d'être lue.

Les points positifs

¤ Une histoire qui véhicule de jolies valeurs

¤ Un roman où les licornes ont une place centrale

¤ Une très belle écriture

¤ Des personnages attachants.

¤ Une aventure simple mais efficace

¤ Un très bel objet livre.

¤ La licorne reste un animal à part entière, elle n'est pas humanisée.

Les points négatifs

¤ Ce livre visant un public jeune, l'intrigue reste tout de même simpliste.

¤ Il aurait été très intéressant que l'auteure nous fournisse un lexique car certains termes me semble assez complexes pour le public visé.

 

Une bonne saga jeunesse pour débuter tout en douceur dans l'univers de la fantasy.

Note: 8/10

Posté par Cat dreams à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 septembre 2015

Chronique : Charlotte Bousquet - Llorona on the rocks

Llorona on the rocks

Synopsis

" Les fées, c'est comme la vierge de Guadalupe, j'ai cessé d'y croire à dix ans. Quand j'ai tué pour la première fois." A Ciudad Juarez, des femmes sont assassinées. Pour le sexe. Pour le fun. Pour leurs organes, aussi. La routine. Sauf qu'une inconnue voilée de blanc apparaît, à chaque fois près des cadavres. La Llorona. En pleine guerre des cartels, les feds ont autre chose à faire que courir après une légende. Alors, ils ont fait appel à moi, Eva Vargas, la meilleure tueuse à gages et spirite du Mexique. Mais entre les fantômes du passé, les narcos et mon fichu cœur d'artichaut, il va falloir autre chose qu'un téquila blanco pour y arriver sans me brûler les ailes..;

Avis

De retour avec une auteure que j'affectionne énormément, c'est toujours un plaisir de se retrouver plonger dans l'un de ses univers. ça plume est tellement poétique et transportante qu'on se laisse à chaque fois submerger et envahir par le récit.. On y retrouve toujours des thématiques fortes, ici, Féminiscide et Narcos sont au cœur du récit.

« Llorona on the rocks » nous plonge dans une histoire mêlant légende, fantastique et faits réels. L'action se situe à Cuidad Juarez, ville frontalière mexicaine où féminiscide, trafique d'organes, viole sont monnaie courante. Notre héroïne, Evelia Vargas, tueuse à gage et spirite, va se retrouver plonger au cœur d'une ville où l'espoir n'existe pas. Grâce à son don qui lui permet de voir les esprits, les fédéraux vont recourir à son aide pour résoudre une série de meurtre qui serait lié à la Llorona.

Ce qui est effroyable dans ce récit, c'est que la toile où se situe les événements repose sur une réalité qui a encore lieu aujourd'hui. Je vous parle bien entendu de féminiscide perpétré à Cuidad Juarez. A la fin de l'ouvrage l'auteur nous met à disposition un petite article sur ce sujet. Avant de lire ce livre, je n'imaginais pas que cela existait encore de nos jours et je dois dire que ça laisse à réfléchir.

En ce qui concerne les légendes qui parlent de la Llorona, je les ai trouvé très intéressantes. Ce retrouvé plongé dans ce folklore, mettant en scène une femme de blanc vêtue qui ne souhaite qu'une chose se vengeait, m'a beaucoup plu.

Un livre haletant, une enquête menée à 100 à l'heure, on a pas le temps de s'ennuyer. L'auteure nous fait voyager au cœur des quartiers défavorisées où la misère et les cartels font la loi. Pas de tendresse, d'enfance heureuse, mais du sang, de la violence, de la terreur. Bienvenu à Cuidad Juarez une ville frontalière où l'espoir n'existe pas.

Les points positifs

¤ A la fin de l'ouvrage, l'auteure met à notre disposition un glossaire, les titres des chansons évoquées dans le roman, un dossier sur les morts de Juarez ainsi que quelques mots sur Frida Khalo.

¤ Un style très reconnaissable dont je ne me lasse pas. A la fois poétique et immersif.

¤ Une thématique très intéressante

Les points négatifs

¤ Un dénouement un peu trop rapide à mon goût

¤ Un livre très court


Note : 7,5/10

Posté par Cat dreams à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 septembre 2015

Chronique : Sire Cédric - Déchirures

Sire Cedric - Déchirure

Synopsis

Imaginez que vous rencontriez un véritable démon dans une étrange boîte de nuit... Ou que vous croisiez des monstres sanguinaires, au bord d'une autoroute déserte... Savez-vous que de mystérieux fantômes jouent de la harpe avec les rayons de la lune ? Que des créatures infernales sévissent au sein d'un groupe de Black Metal ? Ouvrez ce livre et regardez, vous aussi, à travers ces déchirures qui
émaillent le rideau de la réalité. Sous la plume de Sire Cédric, la beauté et l'horreur, l'angoisse et le rêve se mêlent dans une valse mortelle. Et si, un soir, après avoir refermé ces pages, vous sentez une présence insolite derrière vous, à la sortie de votre bar favori, nul doute que vous presserez le pas !

Avis

Comme vous le savez peut être déjà, je ne suis pas une grande fan de nouvelle, je trouve ça beaucoup trop court pour pouvoir se plonger pleinement dans l'histoire. Cependant, de temps en temps, je persiste à en lire car elle me permet de découvrir le style d'un auteur et éventuellement d'en apprendre d'avantage sur lui.

Je vais vous parler aujourd'hui de « Déchirures » de Sire Cedric, un auteur que j'ai découvert avec «De fièvre et de sang» que j'ai d'ailleurs beaucoup apprécié, contrairement à «Angemort » que je n'ai même pas fini, beaucoup trop trash pour moi.

Ce recueil se compose de neuf nouvelles qui ont pour thème principal « la mort » (Sister ; Nocturnes ; Hybrides ; Stigmates ; Nenia ; Carnage ; Deathstars ; Chérubins et Blood Road) et je dois dire que j'ai été assez surprise d'en apprécier autant. J'en ai toutefois trouvé certaines à la limite du supportable, « Deathstars », « Chérubins » et « Blood Road », les trois dernières nouvelles sont beaucoup trop gores et dérangeantes à mon goût, j'ai eu l'impression de me replonger dans « Angemort ».

Passons aux 3 nouvelles que j'ai beaucoup apprécié dont un énorme coup cœur :

SISTER : Un récit qui met en scène des sœurs jumelles Violaine et Candice. J'ai beaucoup apprécié «Sister» qui m'a tenu en haleine tout au long de cette lecture et je ne vous parle même pas de la chute qui est si incroyable que j'en suis restée sur les fesses (avec des ecchymoses). Je pensais que cette histoire serait toute convenue et bien non !

HYBRIDES : Cette fois l'auteur nous plonge dans l'univers du folklore amérindien en mettant en scène une histoire impossible entre une jeune femme et un homme/félin. Le gros plus de cette nouvelle est la facilité avec laquelle elle nous emporte dans son univers enchanteur mais hostile.

Et maintenant, je vous dévoile mon coup de cœur « NENIA », une magnifique plongé poétique au cœur d'une forêt où l'on va faire la découverte d'une jeune fille bien mystérieuse. Un conte à la fois doux et cruelle. Magie et féerie sont à l'honneur ici. Les descriptions sont merveilleuse, l'histoire est très belle et la plume est enchanteresse. Une écriture, poétique, douce et magique.

Rien que pour ces trois nouvelles, je suis extrêmement contente de mettre plongé dans les premiers écrits de l'auteur.

 

En Résumé :

¤ 3 nouvelles excellentes dont un gros coup de cœur (Sister, Hybrides, Nenia)

¤ 3 nouvelles très sympathiques (Nocturnes, Stigmates, Carnage)

¤ 3 nouvelles que je n'ai pas aimé du tout (Deathstars, Chérubins, Blood Road)

Ce recueil nous permet d'avoir un aperçu complet de l'univers de l'auteur et de découvrir sa plume descriptive et très réaliste. Que se soit beauté ou atrocité il ne nous épargne pas.

 

Note :

8/10, un très bon achat pour découvrir l'auteur.

Posté par Cat dreams à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2015

Chronique : MaryJanice Davidson - [Queen Betsy] - T10 - Vampire et dépitée

Queen Betsy T10

Synopsis

Une morgue ! Je me suis réveillée, toute nue, sur une table d’autopsie dans une morgue de Chicago ! Mais me retrouver emballée comme un steak avec une étiquette au gros orteil est bien le cadet de mes soucis.
Car mon véritable problème est la créature qui m’a suivie depuis l’enfer pour mettre fin à mon règne. Et le pire, c’est que je ne suis pas la seule dont le destin risque d’être bouleversé ! Je dois agir très vite sinon ce sera vraiment l’enfer...

Avis

Dans ce 10ème tome nous retrouvons notre très chère Betsy qui commence sérieusement à m'ennuyer et à m’exaspérer. Ce personnage m'avais intrigué au début mais là c'est trop. Son égocentrisme, la façon qu'elle a de traiter ses amies  comme de la merde en fait un personnage pathétique à mes yeux. En même temps c'est le genre de personne que je ne peux pas voir en peinture dans la vie.

En gros, je commence à me lasser de cette série. Les premiers tomes étaient assez sympathiques mais là je trouve que ça s'essouffle, j'ai eu du mal à le finir.   

J'ai eu l'impression de me faire escroquer par l'auteure car depuis quelques tomes elle se contente de nous jeter une petite bombe à la fin de chaque livre pour nous inciter à connaître la suite.

En gros le livre se résume en 3 parties :
- Résumé des autres volumes (comme d'habitude).
- Remplissage de pages qui n'apporte rien de spécial.
- Avancement de l'histoire avec une grosse révélation en cadeau (70 pages/ 300).

Il me reste encore le volume 11 dans ma pile à lire mais après je ne sais pas si je vais continuer à les acheter.

 

Le point positif

¤ Une fin palpitante qui donne envie d'en savoir plus

Les points négatifs

¤ Les personnages sont de gros clichés à eux tout seul.

¤ Il ne se passe rien durant les 3/4 du livre



Note: 3/10

 

Deception

Déception

Posté par Cat dreams à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juin 2015

Chronique : Michel Honaker - Carabosse

 Carabosse

Synopsis

La belle Cara est maudite : elle est bossue. Par dépit amoureux, elle tombe du côté obscur de la magie et devient la Fée du Vent Mauvais. Elle n'aura de cesse de se venger de sa sœur, en maudissant son héritière, la belle Aurore, la princesse du Bois Dormant. Après 99 ans, Lilas, dernière fée survivante à avoir échappé à l'horrible régence de Carabosse, part chercher le prince charmant destiné à sauver Aurore, endormie le jour de ses 18 ans...

Et oui encore une réécriture de conte, que voulez-vous ? J'aime beaucoup ce genre de lecture. Je trouve intéressant de voir comment il ne cesse d’engendrer de nouvelles écritures et réflexions. En fonction de l'époque, de la culture, il ne cesse de s'enrichir et s'adapte à notre regard contemporain en créant ainsi une tout autre vision de l’œuvre originale.

Michel Honaker revisite ici le conte de "la belle au bois dormant" en se focalisant sur la jeunesse de Carabosse, (comment celle-ci est devenue fée? Qu'est-ce qui l'a poussé à lancer cette malédiction ? etc). Il revient avec brio sur la genèse de ce conte en créant un univers sombre et froid.

J'ai énormément apprécié dans ce roman la plume enchanteresse de l'auteur. Même-ci son livre est destiné à la jeunesse il n'hésite pas à employer un vocabulaire recherché ainsi que de jolie tournure de phrase et je dois dire que ça change de d'habitude. Quelques petits points m'ont cependant un peu chagriné.

Premièrement, une petite incohérence à la page 196 : "Sur ces paroles, et en dépit de sa robe longue brodée de dentelles, la princesse bondit en croupe sur son nouveau coursier, à cru, et donna des talons." Page 199 : "Aurore se hissa sur ses étriers pour mieux voir..." Enfin rien de bien méchant, mais ça m'a fait rire d'imaginer comment la selle avait pu apparaître par magie, et oui moi aussi je me ballade toujours avec une selle dans la poche ^^. (Oups c'est vrai on est dans un conte).

Deuxièmement, j'ai trouvé que les sentiments de Carabosse dans la première partie du livre étaient très précipités, je n'ai pas très bien compris cette haine qui l'a tout d'un coup envahit, on peut imaginer qu'elle l'a gardé depuis très longtemps au fond d'elle et que cet incident de trop l'a fait exploser.

Et pour finir, j'ai trouvé la fin assez bâclée, je parle bien sur du combat final, je ne mettais pas senti aussi frustrée depuis le combat de Harry Potter contre Voldemort. En deux lignes tout étaient finis. Je pense qu'il aurait mérité au moins quelques pages. Mais où est donc passé la puissance de Carabosse ?

Au final, cette réécriture est réussi et m'a fait passé un très bon moment. Je recommande vivement ce roman au personne voulant s'échapper quelques instant de notre réalité pour se retrouver plonger dans un univers de magie et de maléfice où tout n'est que poésie.

 

En résumé

Les points positifs

¤ Un style poétique empli de magie.

¤ J'ai beaucoup apprécié le personnage de Trublion qui apporte énormément à ce récit.

¤ Les fées sont au cœur de ce roman.

Les points négatifs

¤ Un combat bâclé.

¤ Carabosse perd de son importance dans la deuxième moitié du livre.

 

Note : 8/10

 

 P143 : "Il n'est aucune beauté parfaite. Cela n'existe pas. Tu deviendras belle aux yeux d'un homme, passablement banale aux yeux d'un autre"

 

Posté par Cat dreams à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 mai 2015

Chronique : Ann Aguirre - [Enclave] - T3 - La horde

Enclave T3

Synopsis

Salvation est assiégée par les Monstres. La situation semble sans espoir. Les Monstres se sont organisés. Ils organisent des patrouilles, tendent des embuscades, attaquent les campements des hommes qui ont oublié comment se battre. Trèfle, parvenue à leur échapper avec Del, Bandit et Tegan, est leur seul espoir. Elle n’a qu’une certitude : elle est née pour se battre. Et si elle doit mourir, ce sera au côté de Del, et les armes à la main.

C'est avec tristesse que je referme le dernier volume de la saga «Enclave ». Elle a été très addictive, je l'ai lu à une vitesse hallucinante, à peine un tome terminé que je me jetais sur la suite.

Après un 2nd tome un peu en dessous du premier (un peu trop lent et surtout basé sur l'histoire d'amour) mais avec une dernière partie très mouvementée, j'étais impatiente de voir ce que celui-là avait dans le ventre. J'ai été tout a fait conquise, on se retrouve ici avec un dernier volume explosif.

Ce livre est pour moi le meilleur des trois, tout est bien ficelé. Les éléments s’enchaînent très bien. On a de l'action quand il en faut, des explications au bon moment, et surtout une fin époustouflante. L'auteure a crée un monde post-apocalyptique riche en détail, son histoire tient bien la route et on a de nombreuses explications sur l’origine des Monstres. Toutes les questions que l'on pouvait se poser trouvent ici leurs réponses.

Si vous n'avez pas encore lu cette saga, je ne peux que vous la recommander. Elle a quelque chose de plus que les autres romans jeunesse que j'ai pu lire. Cela tient sûrement du fait que l'univers est bien détaillé et qu'il n'est pas un prétexte pour nous balancer les frasques d'un trio amoureux. Nous sommes bien dans un univers dystopique pur et dur.

Un tome qui clôture cette saga avec brio !

Une saga qui vaut le détour !


En résumé

Les points positifs

¤ Un univers extrêmement bien développé.

¤ "La horde" est un roman bourré d'action, de scènes de combat, de mort.

¤ Un coup de cœur pour ce dernier volume, mon préféré des 3. Les questions que l'on pouvait se poser sur les monstres trouvent leurs réponses ici.

Les points négatifs

¤ La saga est terminée

¤ Non pas lui, sniff :(

 

Note : 9.5/10

Coup de coeur

Coup de coeur

La série : "Enclave"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

Enclave les originesAnn Aguirre - [Enclave] - T1 - enclaveAnn Aguirre - [Enclave] - T2 - enclaveAnn Aguirre - [Enclave] - T3 - enclave

25 mai 2015

Chronique : Karine Giebel - Juste une ombre

Juste une ombre

Synopsis

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

Avis

Étant une très grande amatrice du genre "Thriller", j'ai décidé de me lancer dans ce roman suite à la lecture d'avis très positifs à son sujet, ainsi qu'à son résumé très intriguant.

La première chose qui m'a sauté aux yeux et pour le moins déstabilisé, est le style d'écriture très particulier de l'auteure. On se retrouve face à des phrases très courtes et hachées et à une ponctuation excessive. Ce style peu conventionnel risque d'en gêner plus d'un. J'ai eu d'ailleurs beaucoup de mal à m'y habituer car d'un côté je l'ai trouvé assez lourd et répétitif mais dans un second temps j'ai trouvé qu'il permettait de rendre le récit haletant et addictif. Je vous conseille de lire quelques chapitres en magasin afin de voir si vous supporter ou non cet effet de style.

Que dire de Chloé ? Il est rare qu'un auteur nous mette face à un tel type de personnage principal et je dois dire que c'est une première pour moi. Notre héroïne est énervante au plus au point. Elle est désagréable, méprisante, hautaine, on a qu'une seule envie c'est de lui donner une bonne paire de claques. Son caractère est tellement poussé à l'extrême qu'on ne peut malheureusement pas compatir à son sort. On reste très distant par rapport à tout ce qui lui arrive et parfois, je dois l'avouer, je me disais que c'était bien fait pour elle ("Méchante que je suis"). L'auteure a su me faire ressentir des sentiments contradictoire d'un côté je me disais que c'était horrible la situation dans laquelle elle se trouvait et de l'autre je ne pouvais pas l'encadrer et j'en avais strictement rien à faire.

En ce qui concerne le scénario, il est sympathique et facile à suivre mais malheureusement sans surprise. Les inconditionnels du genre pourraient facilement condamner son absence de suspens. Il n'empêche que j'ai quand même passer une bonne lecture et que j'ai beaucoup apprécié l'épilogue qui apporte une touche d'originalité à cette histoire peu originale.

Une lecture sympathique mais sans plus !

En résumé :

Les points positifs :

¤ Un final explosif et surprenant.

¤ Un livre qui se lit d'une traite

¤ Une ambiance dérangeant, glauque.

Le point négatif :

¤ Une héroïne horripilante, antipathique, impossible de compatir face à ce qui lui arrive.

¤ On devine tout trop vite, pas vraiment de suspense (hormis la fin)

¤ Rien de très original

¤ Des personnages assez caricaturaux

 

Note : 7.5/10

 

 

Posté par Cat dreams à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 août 2014

Chronique : J.R. Ward - [Confrérie de la Dague Noire] - T6 - L'Amant Consacré

L'amant consacré

Synopsis

Loyal à la Confrérie, Fhurie s est sacrifié pour le bien de l'espèce. En tant que Primâle des Élues, il est obligé d'engendrer les fils et les filles qui garantiront la survie de leurs traditions. Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps, mais aussi son coeur. Mais Fhurie ne s' est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Alors que la guerre contre la Société des éradiqueurs se fait plus effroyable, et que la tragédie pèse sur la demeure de la Confrérie, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...

Avis

« L'amant sacré » est le 6ème tome de la série « La confrérie de la dague noire ». Le couple central de ce volume est Fhurie et Cormia.

Fhurie est un personnage touchant qui m'a assez ému. Torturé continuellement par les paroles malfaisantes d'un sorcier il est devenu accro à l'herbe rouge, seule manière d'échapper au harcèlement continuel de celui-ci. C'est un personnage très altruiste qui a toujours fait passer le bonheur des autres avant le sien. Dans le T5 il s'est sacrifié à la place de Viszs et est devenu le primâle. C'est à ce moment là qu'il a rencontré Cormia, une des élues qu'il doit féconder pour assurer la pérennité de l'espèce. Chouette programme ! Cormia est un personnage très attachant, elle a été élevé dans le seul but de servir le primal. Petit à petit, elle va découvrir un autre monde tout en couleur, en saveur et aussi une passion pour la construction et pour la vie en général.

Ça fait énormément plaisir de se replonger dans cette saga. Le grand changement par rapport aux autres tomes est que la romance entre Fhurie et Cormia passe au second plan laissant toute la place à la grande intrigue avec les Éradiqeurs. On retrouve aussi sur le devant de la scène John, Vhif et Blay, il est très intéressant de les voir évoluer et avoir plus de responsabilité au sein de la confrérie. Et ce qui ne gâche rien Zadist et Bella nous font une belle surprise :D.

 

Un tome haut en couleur qui amorce une nouvelle aire dans la série :

¤ Au premier plan : la guerre contre les Eradiqueurs

¤ L'histoire du couple n'est plus au cœur du roman, beaucoup moins de scène olé olé.

¤ On suit beaucoup plus de personnage en parallèle

Ces changements apportent une nouvelle fraîcheur à cette saga qui est pour moi excellente :)

 

En résumé :

Les points positifs :

¤ La guerre entre la Confrérie et les éradiqueurs est au cœur de ce tome

¤ Les histoires en parallèles sont plus riches et nous permettent de mieux connaître les autres personnages : Vhengeance, Xheh, John, Vhif, Blay etc.

¤ Une belle brique à lire, on en a pour son argent

Le point négatif :

¤ La romance passe au second plan, beaucoup moins de scène olé olé.

 

Note : 8/10

 

La série "La confrérie de la dague noire"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

JJJJ

JJ

 

21 août 2014

Chronique : Konami Kanata - [Chi, une vie de chat] - T1 à T12

Chi T1

Synopsis

Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d'un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d'appartement... la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l'est encore plus ! Miaaaa...

 

Avis

"Chi une vie de chat" est un manga fini de Konami Kanata qui se compose de 12 tomes. Il vise un public très jeune ou les félinophile.

S'adressant aux enfants se livre est très coloré et épuré. C'est la première fois que je lis un manga coloré, je pense que se doit être assez rare.

Cette histoire met en scène un félin nommé "Chi" (ce qui signifie "Pipi") qui oublie de suivre sa maman et se retrouve perdu dans la ville. Tout au long des tomes, on va suivre les aventures de notre petite minette, par exemple son adaptation (de son point de vue) avec sa nouvelle famille, la découverte des promenades nocturnes, des rencontres avec d'autres matous, etc.

Une chose est sûr, l'auteure de ce livre connaît les chats. Chaque situation rappelle un moment de notre vie avec notre chaminou. J'ai rigolé à de nombreuses reprises, j'ai versé des petites larmes à certains moment (surtout avec le dernier tome), je suis passée par tout un panel d'émotion, un vrai petit délice.Ce manga a été un coup de coeur.

Un livre tout mignon, s'en enjeu particulier ou retournement de situation, qui peut plaire à un large public (adulte ou enfant) pour peu qu'il aime les chats. Son plus gros point faible est son prix assez élevé (10 euros) qui peut en rebuter plus d'un.

 

Un manga tout mignon qui plaira énormément aux amoureux des chats. Une chose est sûr, l'auteure de ce livre connait vraiment bien ces petites bêtes. Chaque situation rappelle un moment de vie de notre mignon félidé. Les dessins sont simples mais efficaces, ils s’accordent parfaitement avec l’univers moelleux de ce livre, en plus ils sont en couleur, ce qui est très agréable à lire et à suivre. Chi est un petit chat adorable, qui fait rire avec ses mimiques, ses pensées. Je suis impatiente de lire la suite.

 

En résumé :

Les points positifs :

¤ Très sympathique à lire

¤ Le petit chat est tout trognon et choupinoutte

¤ La naïveté de l'animal est très touchante

¤ Bonne possibilité de relecture

Les points négatifs :

¤ Son prix élevé

¤ Lecture très rapide

¤ Ne pas lire si vous chercher de la littérature au scénario complexe et à l'écriture raffiner.

 

Note : 9/10

 

Coup de coeur

Coup de coeur

Posté par Cat dreams à 16:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 août 2014

Chronique : Ann Aguirre - [Enclave] - T2 - Salvation

Ann Aguirre - [Enclave ] - T2 - Salvation

Synopsis

Dans l'Enclave, j'étais une Chasseuse. Je protégeais les miens. Mais à Salvation, je ne suis plus rien. On me traite comme une môme. Je dois apprendre à coudre. Porter des robes. Aller à l'école. Et Del ne m'adresse même plus la parole. Ce petit paradis sur Terre est vraiment un enfer.
Pourtant, moi, je sais que la menace est toujours là. Tapie dans l'ombre. Qui nous observe. Les Monstres nous ont suivis. Ils sont toujours plus nombreux. Toujours plus intelligents. Toujours plus affamés.
Ils vont nous attaquer. Je le sens. Et ce jour-là, je serai prête.

 

Salvation est le 2ème volume de la série "Enclave" de Ann Aguirre. A peine le premier tome fini que je me jetai sur la suite. Cette saga devient de plus en plus fascinante et l'histoire prend une tournure des plus intéressante. 

En ce qui concerne l'histoire

On reprend l'action où elle s'était arrêtée. On retrouve nos héros à Salvation un village aux mœurs assez archaïques où la religion a une place très importante. La première partie est assez lente, on apprend à connaître cette cité, on voit nos personnages s'intégrer à cette nouvelle société et s'adapter à leur nouvelle vie (bien différente de ce qu'ils avaient l'habitude), ici ils ne sont pas considérés comme des adultes et malgré leur maturité, ils doivent aller à l'école et ne peuvent pas participer à certaines activités. Puis enfin arrive l’élément déclencheur qui nous permet de passer à une seconde partie beaucoup plus rythmée, dynamique, pleine de suspense (ma préférée) et la fin nous laisse envisager un 3ème tome des plus intéressant

En ce qui concerne les personnages

Dans la première partie que je nommerai "Découverte et Adaptation", on va en apprendre davantage sur les personnalités et donc la psychologie de Trèfle, Del, Bandit et Tegan.

Trèfle va petit à petit se dévoiler à elle-même. Elle va s'ouvrir à certaines émotions et découvrir des notions qui lui étaient totalement inconnues. Elle va cependant avoir du mal à s'intégrer et à se faire accepter, car pour certains d'entre-eux, elle se comporte comme un garçon et non comme une jeune fille convenable. Tout ce qu'elle a appris à "Collège" est inutile ici et deviens alors son pire ennemi. Arrivera t-elle a délaisser son rôle de chasseuse pour enfiler celui de jeune fille modèle ?

Del est devenu pour sa part un peu distant, il s'est petit à petit éloigné. On va découvrir une nouvelle facette de sa personnalité.

Tegan quant à elle s'est parfaitement intégrée à Salvation, elle est devenue une jeune fille épanouie et s'est révélée une apprentie très douée.

Bandit est le seul qui soit rester lui-même, il continu à s’entraîner et ne se fait pas d'illusion sur les mesures de sécurité de la cité. C'est un homme d'action et il commence à s'ennuyer.

En ce qui concerne l'écriture

Ann Aguirre a toujours une plume très addictive, il est impossible de lâcher ce livre avant d'avoir tourner la dernière page. Il y a des temps morts, de l'action, c'est assez équilibré dans l'ensemble et tout s'imbrique très bien. Tout au long de son récit l'auteur nous tient en haleine, nous surprend. Pas mal de questions émergent de ce second volume qui j'imagine trouveront leur réponse dans le dernier livre. Ce roman m'a beaucoup plu, il ne s’essouffle pas, l'auteure arrive encore à nous surprendre avec son scénario original et bien ficelé.

 

Allez je saute sur le dernier volume, impossible d'attendre plus longtemps.

En résumé

Les points positifs

¤ Un second tome différent du premier

¤ Une suite à la hauteur.

¤ Une seconde partie haletante et assez stressante

¤ On en apprend un peu plus sur la nature des monstres

¤ Une fin explosive, la suite, la suite, la suite !

Les points négatifs

¤ Un début assez lent et répétitif, pas énormément d'action.

¤ La romance est un peu trop développée à mon goût

 

Note : 8/10

La série : "Enclave"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

Enclave les originesAnn Aguirre - [Enclave] - T1 - enclaveAnn Aguirre - [Enclave] - T2 - enclaveAnn Aguirre - [Enclave] - T3 - enclave

Posté par Cat dreams à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,