06 mai 2016

Chronique : Charlotte Bousquet - Noire Lagune

 Charlotte Bousquet - Noire lagune

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

Venise, 1579. Dans les brumes de décembre, les cloches de San Zanipolo chassent les âmes en peine. A l'aube du carnaval, la cité des Doges s'éveille sur des cris : tordu dans une affreuse posture, une salive noirâtre aux commissures des lèvres, le corps sans vie d'un imprimeur est découvert derrière un étal de marché. Ce n'est que le premier cadavre aux lèvres noircies, la peste est de retour en ville ! Peste... ou complot ? Seule Flora, une jeune courtisane, entrevoit la vérité. Mais qui la croira ? Veronica Franco, sa tutrice ? Galeazzo Foscarini, qu'elle aime sans espoir de retour ? Les jours passent, le fantôme de Dandolo, le doge sanguinaire, revient semer le trouble dans les esprits. Le mal se répand, apportant son lot de violences et d'injustices pour un cortège macabre. Et tandis que les Vénitiens, terrifiés, cherchent des boucs émissaires, les vrais coupables poursuivent leur oeuvre de mort. Risquant sa vie, Flora ne pourra compter que sur son sang-froid pour noyer dans les eaux sombres de la lagune les malédictions de Venise...

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

De retour avec un polar historique jeunesse publié chez gulfstream courant noire, je vous avais parlé de cette maison d'édition dans ma chronique "La princesse des os" si ça vous intéresse d'en apprendre un peu plus sur leur concept.

Dans cette histoire Flora, jeune courtisane et Galeazzo Foscarini vont plongé dans les profondeurs de Venise afin de déjouer un terrible complot. Qui se cache derrière cette tuerie ? Quelle en est la finalité ?

Derrière la splendeur de Venise, le luxe, le carnaval, les courtisanes, se cachent une facette plus sombre faite de misère, de ghetto, de complot, où la mort attend son heure pour vous ensevelir dans cette ville aux deux visages.

Charlotte bousquet a un énorme talent descriptif, on a l'impression d'y être, de traverser ces ruelles obscures, de cotoyer tous ces personnages, on se laisse envelopper par cette atmosphère de mystère.

Ici la petit histoire rejoint la grande histoire, on en apprend plus sur la guerre de Lepante, le carnaval et ses masques, les ghettos juifs, les courtisanes, la peste. Sous nos yeux apparaît une magnifique fresque historique de Venise du XVIème siècle.

Bien entendu vous retrouverez à la fin du roman un glossaire, une carte, des explications sur les lieux, dates et évènements.

 

Complot, intrigue, amour tout est réunis pour nous faire passer un très bon moment

Un bon polar historique pour la jeunesse

 

Note : 7.5/10

14 octobre 2015

Chronique : Charlotte Bousquet - La princesse des os

Princesse des os

Synopsis

Rome, an 120 de notre ère, à l'aube du règne d'Hadrien.
Des enfants disparaissent, parfois en plein jour, sans que les mystérieux ravisseurs soient inquiétés par les autorités de la ville. Cette série d'enlèvements pourrait bien être orchestrée par un marchand d'esclaves. À moins qu'elle ne soit l'oeuvre d'un fou... Nul ne s'en soucie, jusqu'à ce que Titus Clarus, héritier d'une famille patricienne, soit à son tour enlevé. Chargé de l'enquête, le centurion Buculus trouve une piste qui mène à Sextus des Bleus, l'étoile montante des auriges.
Révoltées par l'incompétence de Buculus, Lucretia Clara Severa, cousine de Titus, et son esclave, Dîn, décident de mener leur propre enquête. Les voici entraînées clans les bas-fonds de Vélabre où sévissent les pires voleurs, trafiquants et assassins. Mais à Rome, rien n'est simple et de noirs complots peuvent en cacher de plus terribles encore.

Avis

Tout d’abords un petit mot sur la maison d'édition Gulf stream ainsi que sur la collection "Courants Noirs" :

¤ "Gulf Stream Éditeur est une maison d'édition de livres pour la jeunesse et d'images qui souhaite développer chez le jeune lecteur une curiosité pour toutes les formes de savoirs grâce à des publications ludiques et pédagogiques."

¤ Courants noirs : "Avec des intrigues denses et des personnages étoffés, cette collection de romans policiers historiques en grand format est une invitation au voyage à travers le temps et les continents."

Lorsque j'ai démarré cette lecture je ne savais pas qu'elle était destinée à la jeunesse, c'est seulement en me renseignant sur la maison d'édition que je m'en suis rendu compte et je trouve leur concept très intéressant.

Je retrouve ici mon auteur fétiche "Charlotte Bousquet" dans un tout nouveau registre : "le polar historique". Je ne sais pas trop à quoi m'attendre vu que je la connais surtout pour ses livres de fantasy et je trouve souvent ses livres jeunesses un peu trop simples et courts à mon goût, en même temps, je ne suis pas le public visé.

Passons au roman en lui même. L'intrigue se situe à Rome en l'an 120. Dans cette histoire, Titus un jeune garçon appartenant à une des familles les plus puissante de Rome va se faire enlever. Lucretia, sa cousine, trouvant l'officier chargé de l'affaire incompétent, se décide à prendre les choses en main. Et c'est accompagné par son esclave et meilleure amie Din ainsi que de son garde du corps Méroé, qu'elle va s'enfoncer dans les endroits les plus sordides et malfamés de Rome où grouille la pire vermine. Entre disparitions d'enfants, magie noire, culte d'Hécate, meurtre abominable, leur enquête ne sera pas de tout repos.

J'ai trouvé cette histoire sympathique mais un peu trop simple à mon gôut, cependant elle vous fera quand même voyager grâce au travail de recherche que l'auteure à fait sur cette époque, que ce soit au travers des termes employés ou des coutumes, elle maîtrise son sujet sur le bout des doigts. Quant aux descriptions des lieux, je les trouve encore une fois criantes de vérités. Le vocabulaire employé nous transporte encore plus dans cette Rome où complot, vengeance, culte, malédiction règnent en maître.

Ce qui est appréciable dans les romans de Charlotte Bousquet, c'est qu'à la fin de chaque livre, on retrouve toujours un glossaire, des anotations concernant les personnages et l'histoire si l'on souhaite approfondir le sujet. Ses livres sont riches et complets en information et je trouve aussi l'illustration de la couverture très chouette, elle nous plonge dès le début dans un ambiance assez sordide.

Cette lecture m'a donné envie de m'attaquer à "Noire lagune" ainsi qu'à "Venenum", deux livres que j'ai dans ma pile à lire et qui font aussi parti de cette collection.

 

Les points positifs

¤ Des descriptions d'un réaliste troublant

¤ Beau travail de recherche sur Rome

¤ Une histoire immerssif malgré sa simplicité

Les points négatifs

¤ Une histoire trop courte

¤ Une intrigue un peu banal

 

Note : 7/10 

30 septembre 2015

Chronique : Charlotte Bousquet - Llorona on the rocks

Llorona on the rocks

Synopsis

" Les fées, c'est comme la vierge de Guadalupe, j'ai cessé d'y croire à dix ans. Quand j'ai tué pour la première fois." A Ciudad Juarez, des femmes sont assassinées. Pour le sexe. Pour le fun. Pour leurs organes, aussi. La routine. Sauf qu'une inconnue voilée de blanc apparaît, à chaque fois près des cadavres. La Llorona. En pleine guerre des cartels, les feds ont autre chose à faire que courir après une légende. Alors, ils ont fait appel à moi, Eva Vargas, la meilleure tueuse à gages et spirite du Mexique. Mais entre les fantômes du passé, les narcos et mon fichu cœur d'artichaut, il va falloir autre chose qu'un téquila blanco pour y arriver sans me brûler les ailes..;

Avis

De retour avec une auteure que j'affectionne énormément, c'est toujours un plaisir de se retrouver plonger dans l'un de ses univers. ça plume est tellement poétique et transportante qu'on se laisse à chaque fois submerger et envahir par le récit.. On y retrouve toujours des thématiques fortes, ici, Féminiscide et Narcos sont au cœur du récit.

« Llorona on the rocks » nous plonge dans une histoire mêlant légende, fantastique et faits réels. L'action se situe à Cuidad Juarez, ville frontalière mexicaine où féminiscide, trafique d'organes, viole sont monnaie courante. Notre héroïne, Evelia Vargas, tueuse à gage et spirite, va se retrouver plonger au cœur d'une ville où l'espoir n'existe pas. Grâce à son don qui lui permet de voir les esprits, les fédéraux vont recourir à son aide pour résoudre une série de meurtre qui serait lié à la Llorona.

Ce qui est effroyable dans ce récit, c'est que la toile où se situe les événements repose sur une réalité qui a encore lieu aujourd'hui. Je vous parle bien entendu de féminiscide perpétré à Cuidad Juarez. A la fin de l'ouvrage l'auteur nous met à disposition un petite article sur ce sujet. Avant de lire ce livre, je n'imaginais pas que cela existait encore de nos jours et je dois dire que ça laisse à réfléchir.

En ce qui concerne les légendes qui parlent de la Llorona, je les ai trouvé très intéressantes. Ce retrouvé plongé dans ce folklore, mettant en scène une femme de blanc vêtue qui ne souhaite qu'une chose se vengeait, m'a beaucoup plu.

Un livre haletant, une enquête menée à 100 à l'heure, on a pas le temps de s'ennuyer. L'auteure nous fait voyager au cœur des quartiers défavorisées où la misère et les cartels font la loi. Pas de tendresse, d'enfance heureuse, mais du sang, de la violence, de la terreur. Bienvenu à Cuidad Juarez une ville frontalière où l'espoir n'existe pas.

Les points positifs

¤ A la fin de l'ouvrage, l'auteure met à notre disposition un glossaire, les titres des chansons évoquées dans le roman, un dossier sur les morts de Juarez ainsi que quelques mots sur Frida Khalo.

¤ Un style très reconnaissable dont je ne me lasse pas. A la fois poétique et immersif.

¤ Une thématique très intéressante

Les points négatifs

¤ Un dénouement un peu trop rapide à mon goût

¤ Un livre très court


Note : 7,5/10

Posté par Cat dreams à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juillet 2014

Chronique : Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T3 - Matricia

Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T3 - Matricia

Synopsis

Dans les ruines de Lysania, capitale de Matricia dévastée par la peste cendreuse, une magicienne et un sorcier, derniers rejetons d'une lignée maudite s'affrontent au Jeu du Destin. Pour chaque lame de tarot tirée, un souvenir ressurgit du passé, composant carte après carte la tragique histoire d'une vengeance familiale. Au fil des arcanes, Dionisia, bâtarde métisse des Tengelli, et Alino, son oncle, dressent le tableau effroyable d'un clan d'assassins et de manipulateurs.

Pendant ce temps, le nécromancien Angelo di Larini cherche sur les terres ravagées de Matricia le moyen de contrer le mal qui ronge L’Archipel des Numinées.

Un combat, trois destins – et le monde comme enjeu.

 

Avis

Je viens de terminer le dernier tome de "L'archipel des Numinées". C'est avec regret que je referme ce livre. J'ai adoré découvrir le destin de ces personnages en quête de vengeance, blessés par la vie. Et bien entendu, j'ai encore une fois été transporté par l'écriture poétique de l'auteur, dès les premiers mots, on se retrouve plongé dans cet univers sombre et grandiose. J'ai été perturbé, ému et chaviré par cette histoire. J'ai adoré ce dernier tome qui laisse présager un nouveau cycle de l'Archipel.

 

* En ce qui concerne l'histoire :

Pour le final, nous nous retrouvons cette fois-ci à Matricia où tout va se jouer. Les cartes sont jetées, plus personne ne peut reculer. Comme les précédents tomes, trois histoires vont se mêler pour au final n'en former qu'une :

¤ La quête d'Angelo Di Larini  : Le nécromant et son compagnon de fortune un magnifique chat noir ont embarqué pour Matricia, où une peste très particulière fait des ravages, il souhaite trouver et combattre le mal qui s'est abattu sur l'Archipel des Numinées.

¤ Le jeu destin : Dionisia se lance dans un affrontement contre son oncle aux travers d'une partie de carte, où l'enjeu est son âme.

¤ Le destin de la famille Tangelli : nous allons découvrir l'histoire d'une puissante famille rongée par le stupre et le vice.

J'ai beaucoup apprécié la construction de ce dernier volume, entre passé et présent, l'alternance des souvenirs de l'un puis des souvenirs de l’autre. Tout est fait pour nous plonger au cœur de l'âme de chacun des protagonistes. Sont-ils à ce point détestables ? C'est à vous d'en juger et de vous faire votre propre avis sur la question !

 

* En ce qui concerne les personnages :

Ce que j'apprécie beaucoup dans cette saga, c'est la complexité et les failles des personnages. Ils ne sont pas tout lisse, ils ont chacun vécu des événements qui ont forgé leur caractère actuel.

Nous retrouvons Angelo Di Larini, que nous avons rencontré dans Cytheriae. Assez mystérieux dans le volume précédent, on en apprend beaucoup plus sur son compte. J'ai beaucoup apprécié ce personnage.

Nous faisons aussi la connaissance de Dionisia, mage du Destin, qui n'a qu'un seul but "venger sa mère" et anéantir les Tangelli. C'est un personnage très fort qui est prêt à tout pour assouvir sa vengeance. Ce protagoniste est très intéressant, très fouillé. Je ne sais pas si le l'aime ou pas, mais en tout cas je dois bien admettre qu'il est unique et que l'on ne peut qu'admirer sa volonté à tout épreuve.

Et bien entendu, nous allons en apprendre davantage sur Kébahil que nous avons déjà croisé dans les deux précédents volumes.

Pendant ce dernier voyage, vous croiserez la route d’innombrable personnage, certains calculateurs, d'autres manipulateurs ou tout simplement de simple amoureux. Tous peuvent vous toucher à leur manière et vous transmettre des émotions diverses, à vous de vous laisser tenter par cette saga qui a su comprendre les profondeur de l'âme humaine.

 

* En ce qui concerne l'écriture :

Vous devez le savoir depuis le temps mais Charlotte Bousquet est un auteur que j’apprécie énormément. Sa plume et son imagination me touche et me transporte à chaque fois. Son écriture est comme une partition de musique, douce et cruelle à la fois. Sous sa plume, les mots vibrent d'une telle intensité qu'ils en deviennent magiques. Maintenant c'est à vous de vous laisser tenter par cette saga de pur fanatsy enveloppé d´une écriture poétique.

Pour notre plus grand plaisir, à la fin de l'ouvrage, nous avons à notre disposition un recueil comportant les plus grands textes poétiques des Numinés. Un petit régal à dévorer.

Une histoire de vengeance, de souffrance et d'amour !

 

En résumé

Les points positifs

¤ Un duel qui a pour arme un jeu de tarot.

¤ Un récit qui nous est dévoilé au travers des cartes piochées.

¤ L'altérnance des différents points de vue nous donne une vision élargie de l'histoire

¤ La structure du roman est très intéressante et immersif.

¤ Un tome qui conclu en beauté ce premier cycle.

Le point négatif

¤ C'est le dernier tome ;(

 

Note : 9/10

 

La série : "L'archipel des Numinées"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T1 - ArachnaeCharlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T2 - CytheriaeCharlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T3 - Matricia

Posté par Cat dreams à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 mai 2014

Chronique : Charlotte Bousquet - La marque de la bête

Charlotte Bousquet - La marque de la bête

Synopsis

Moyen Age. La belle Bruna de Caracal pleure ses parents. Sa mère est morte en la mettant au monde, son père a sombré dans la folie. Un soir, le baron qui fut jadis un héros et terrassa le Moroch, tente d'abuser de sa propre fille. L'adolescente s'enfuit en portant la peau de la Bête, symbole d'une gloire passée, signe aujourd'hui de tristesse. Se sentant à la fois victime et coupable, Bruna s'enfonce dans la forêt, s'y perdant en tâchant de se retrouver. A la fois refuge et prison, la forêt confronte la Belle à la Bête. Attirée par la séduction noire du Moroch, Bruna renoncera-t-elle à son humanité ? 

Avis

Étant une grande fan de Charlotte Bousquet et des contes revisités, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman. Appréciant énormément les écrits de cette auteure, c'est avec plaisir que je me suis plongée encore une fois dans son univers et sa plume enchanteresse. J'ai choisi celui-là parmi tant d'autres à cause de la couverture (pauvre fille ^^). Je la trouve vraiment magnifique et très intrigante. Il s'agit d'un très bel objet livre.

"La marque de la bête" reprend le conte des Frères Grimm "Mille fourrures ou Peau-de-mille-bêtes", adapté ensuite par Charles Perrault sous le titre "Peau d'Âne". Nous sommes très loin d'une histoire féerique, loin des décors magnifiques du film de Jacques Demi avec Catherine Deneuve, Jean Marais. Ici, nous sommes transporté dans un univers moyenâgeux où la magie, les contes et légendes sont au cœur de la vie de tous les jours.

Le point de départ du roman se centralise sur l'inceste, ce qui avait été très édulcoré dans le film de 1970. Nous faisons face à une situation d'horreur, d'un côté nous assistons à la déchéance du père, nous le voyons se transformer en monstre suite au décès de sa femme morte en couche et d'un autre côté nous voyons grandir Bruna dans une ambiance assez malsaine sans véritable amour. Nous allons suivre notre héroïne qui va devoir survire dans cette forêt hostile, seule face au Moroch, face à sa culpbilité, à ses peurs les plus profondes. Son humanité est en jeu, se laissera t-elle envahir par ses pulsions ? Tout au long de sa quête, elle va se retrouver face à des choix importants. Perdra t-elle son humanité ? Se laissera t-elle sombrer dans la folie ?

Dans cette réécriture, Charlotte Bousquet aborde des thèmes essentiels, comme la perte d'identité ou encore la peur de l'autre. Elle met le doigt sur des questions dérangeantes et fait cogiter nos petits méninges.

 

En résumé

Les points positifs

¤ Une héroïne blessée, mais touchante dans sa quête d'elle-même

¤ Une interprétation psychanalytique très fine

¤ La dualité s'exprime pleinement dans cette histoire

¤ Le lien spécial qui uni Bruna et le Moroch

Le point négatif

¤ Une fin très très rapide

 

Note : 7.5/10

Posté par Cat dreams à 16:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2014

Chronique : Charlotte Bousquet - Proie Idéale

Charlotte Bousquet - Proie Idéale

Synopsis

En regagnant leur foyer pour adolescents en difficulté, Ljuba et Cam découvrent que leur amie Morgane a disparu. Elles refusent d’abord d’orienter les éducateurs et les policiers pour enquêter seules. Morgane devait rencontrer un photographe pour réaliser un book afin de devenir top model. Ljuba et Cam comprennent vite que Morgane s’est laissé entraîner par un individu peu scrupuleux. Un agent des services secrets qui traque un réseau mafieux confirme leurs craintes. Elles décident alors d’intervenir… à leurs risques et périls.

Avis

Appréciant énormément la plume de Charlotte Bousquet, j'ai voulu voir ce qu'elle donnait dans un autre genre. Malheureusement, ce thriller jeunesse ne m'a pas convaincu. Cela vient surement du fait que ce roman vise un public dont je ne fais plus partie.

Étant une grande fan de thriller, je suis habituée à des histoires plus développées, plus recherchées, plus effroyables, et là, j'ai trouvé ça plutôt plat. L'intrigue est beaucoup trop simpliste et surtout la façon dont les héroïnes mènent l'enquête trop rapide, et ne parlons même pas de la fin que j'ai trouvé trop peu crédible.

Je ne me suis pas du tout laissée happer par l'histoire. Je n'ai rien ressenti, j'ai vécu cette lecture totalement de l'extérieur, ce qui est plutôt étrange car le thème abordé est pourtant effroyable, mais rien, je n'ai pas été touché par toute cette horreur. Cela vient aussi du fait que j'ai trouvé nos deux héroïnes désagréables et peu touchantes.

Il s'agit de ma première déception de cette auteur :(. Je compte tout de même lire ses autres thrillers, on ne sait jamais, peut être que je serais transportée :).

 

Un thriller destiné aux ados.

En résumé

Les points positifs

¤ Des thèmes abordés très intéressants.

¤ Se lit d'une traite

Les points négatifs

¤ Beaucoup trop jeunesse à mon goût

¤ Une fin peu crédible

¤ Des personnages pas du tout attachant

¤ Trop de stéréotypes.

¤ Une intrigue trop prévisible.

 

Note : 4.5/10

Deception

Déception

Posté par Cat dreams à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 février 2014

Chronique : Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T2 - Cytheriae

Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T2 - Cytheriae

Synopsis

« Qu'est-ce qui fait de vous des hommes ? Qu'est-ce qui fait de moi un monstre ? » La splendeur de Cribella, capitale lagunaire de Cytheriae, n'est plus qu'un lointain souvenir rongé par l'humidité et la décrépitude. Certains prétendent même que d'effroyables créatures hantent ses canaux nauséabonds... Et voilà qu'aujourd'hui une vague de suicides inexpliqués endeuille le quartier populaire de Métida. Nola, écrivain public, et son amant, Angelo di Larini, sorcier réprouvé de l'Ordre de la Nouvelle Lune, entendent découvrir et combattre les forces à l'œuvre. Leur dernière piste les mène à Malatesta, démon né d'amours contre-nature prisonnier du Dédale. Sera-t-il un allié... ou leur plus implacable ennemi ?

 

Avis

C'est avec plaisir que j'ai commencé ce second volume de la saga "L'archipel des Numinée" de Charlotte Bousquet. Comparé au premier tome, que j'avais trouvé sympathique, celui-ci a été un véritable coup de cœur. Je me suis encore une fois laissé transporter par cet univers sombre où s'entremêlent amour, désillusion et désespoir. Avec violence, mais aussi avec douceur, l'auteur nous entraine encore une fois, dans les recoins les plus profond et les plus noirs de l'âme humaine.


* En ce qui concerne l'histoire :

L'intrigue de ce second volume, se déroule dans la principauté de Cytheriae. Sur un même canevas que le premier tome, nous nous retrouvons face à trois intrigues qui vont s’entremêler pour n'en faire plus qu'une à la fin :

¤ Une intrigue politique avec la princesse Violente Moravia et les Moires qui doivent gérer une révolte du peuple.

¤ Une enquête policière menée par le lieutenant Polissena Duccio et le nécromencien Angelo di Larini, qui essayent de résoudre des meurtres déguisés en suicide qui ont pour signature une carte de tarot laissée à côté des corps.

¤ Les découvertes que fait Nola au travers d'un journal intime et d'un livre interdit.

J'ai énormément apprécié l'histoire de la reine Genova & d'un démon qui nous est conté au travers de petit extrait, tirés de "Genova M. ou Les Amours sacrilèges". C'est exactement le genre de romance impossible qui me transperce et m'émeut.


* En ce qui concerne les personnages :

J'ai été ému et intrigué par certains personnages, j'ai souffert avec d'autres. Je ne suis pas restée insensible à leur histoire comme ça avait été le cas dans le 1er opus. "Arachnaë". Pour ma part, pour qu'un livre soit réussi, il faut au moins que je ressente des émotions vis-à-vis des protagonistes, ce qui a été le cas ici.

Nous faisons la connaissance de Nola, l'héroïne de notre histoire, qui exerce la profession d'écrivain public. Elle m'a beaucoup touché et ému. Son histoire, sa vie, sa façon de survivre, de se rattacher à ce monde m'a bouleversé.

J'ai aussi beaucoup apprécié Malatesta, un hybride qui est enfermée dans le Dédale de Cribella. Ce personnage m'a énormément plu. Je me suis tout de suite senti attirée et liée à lui.

Il y a encore, bien d'autres personnages qui arpentent Cribella, la capital de Cytheriae. A vous de vous laissez transporter et bouleverser par ces amours tragiques, ces destins brisés, ces vies détruites. Une histoire dont vous ne ressortirez pas indemne.


En résumé

Les points positifs

¤ Des personnages très émouvants et attachants

¤ Un contenu riche avec des extraits d'un journal intime, de poèmes, de pièces de théatre etc.

¤ un style très beau, poétique qui nous bouleverse profondément.

¤ Une fin très émouvante

Le point négatif

¤ Aucun point négatif, j'ai vraiment tout apprécié du début jusqu'à la fin.

 

Note : 9/10

Coup de coeur

Coup de coeur

 

La série : "L'archipel des Numinées"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T1 - ArachnaeCharlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T2 - CytheriaeCharlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T3 - Matricia

Posté par Cat dreams à 19:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 novembre 2013

Chronique : Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T1 - Arachnae

Arachnae

Synopsis

Des ténèbres des bas-fonds aux éclats de la cour royale, la cité d’Arachnae se livre dans toute son horreur et ses excès… Dans le secret des arcanes du palais se joue une guerre souterraine entre le prince Alessio et les Moires, qui remettent en cause sa légitimité. Dans les riches faubourgs de la ville, une secte démoniaque étend son influence sur l’aristocratie décadente de la cité. Dans le Labyrinthe, quartier sordide où se côtoient la misère et le vice, les autorités retrouvent des corps d’enfants torturés. Afin de résoudre ces crimes en série, la jeune bretteuse libertine Théodora doit s’allier à l’austère capitaine de la milice Tigran Gracci… Se laisseront-ils engluer dans la toile mortelle de la destinée ?

 

Avis

Après avoir lu la saga "la peau des rêves", j'étais impatiente de commencer "Arachnae", qui est le premier tome de "L'archipel des Numinées". Je souhaitais découvrir l'auteur dans un roman dark fantasy. Et je dois dire que j'ai été agréablement surprise par cette histoire sombre et sordide.

 

* En ce qui concerne l'histoire :

Dans ce livre, on suit trois histoires, trois intrigues qui vont s’entremêler les unes aux autres :

¤ Une intrigue politique avec Alessio de Sforza "prince d'Arachnae" et les Moires.

¤ Une enquête, menée par Théodoa et Tigran, sur des meurtres d'enfants

¤ Une organisation maléfique qui organise des soirées orgiaques où le cannibalisme, les meurtres font partis des rituels.

Tout au long de la lecture, on est tenu en haleine. On se retrouve plongé dans un monde de complot, d'assassinat, de trahison, de perversion. Un magnifique mélange qui fait de ce roman une perle en la matière. De plus, j'ai beaucoup apprécié les morceaux de pièce de thêatre, de poême qui se mêlent à l'histoire, ils enrichissent énormément le récit.

* En ce qui concerne les personnages :

Il y a énormément de personnage, et il faut bien dire qu'au début il est un peu difficile de savoir qui est qui. Cependant, petit à petit, on s'aperçoit qu'ils sont tous dotés d'un caractère et d'un physique propre et donc parfaitement identifiable. Ils sont recherchés, aussi bien travaillés physiquement que psychiquement. On se retrouve face à des personnes blessées par la vie, trahies ou encore d'autres qui cherchent à échapper à leur destiné, car dans la principauté d'Arachnae, les Moires manipulent le destin des Hommes.

* En ce qui concerne l'écriture :

Les descriptions sont d'un tel réalisme que l'on a l'impression d'y être, de sentir les odeurs, de traverser ces ruelles étroites et sinistres, de contempler la misère du labyrinthe. Charlotte Bousquet a su donner vie à cette cité qui s'anime sous nos yeux ébahis.

En résumé

Les points positifs

¤ Une histoire où s’entremêlent magie, politique, meurtres.

¤ Une écriture fluide, transportante.

¤ Un livre qui se dévore d'une traite.

Les points négatifs

¤ Beaucoup de personnages et on s'y perd un peu.

¤ Des descriptions plutôt gores qui peuvent écœurer et choquer. (Pour ma part j'adore).

 

Note : 8.5/10

 

La série : "L'archipel des Numinées"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

Charlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T1 - ArachnaeCharlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T2 - CytheriaeCharlotte Bousquet - [L'archipel des Numinées] - T3 - Matricia

Posté par Cat dreams à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 novembre 2013

Chronique : Charlotte Bousquet - [La Peau des Rêves] - T4 - L'Aube des cendres

L'aube des cendres

 

Synopsis

Anja, la sirène, a découvert un peu tard la nature maléfique de Rain, son amant. Grièvement blessée, elle est sauvée de justesse par Lorelei, la fiancée de celui-ci. Toutes deux découvrent rapidement qu'une seule personne est capable d'arrêter ce monstre : Milan, son jumeau disparu. Car Rain, de plus en plus puissant, étend son emprise sur le clan d'Ishtar. Bientôt, cela ne suffira plus à étancher sa soif de puissance. Il lui faudra plus d'esclaves, plus de conquêtes – y compris parmi ses alliés. Pendant que Lorelei reste auprès de Rain, dont la folie ne cesse de croître, Anja, rongée par un mal qui l'affaiblit de jour en jour, se lance sur les traces de Milan, celui qu'elle a sauvé. Encore faudra-t-il, si elle le retrouve, le persuader d'affronter une nouvelle fois son frère.

Avis

« L’aube des cendres » est le quatrième tome de la saga « La peau des rêves » et il conclut la deuxième histoire conté par Najma, celle de Anja.

C'est avec une énorme frénésie que je me suis lancée dans ce roman. C'est toujours un vrai plaisir de se retrouver plonger dans cette univers post-apocalyptique. Le style de Charlotte Bousquet est toujours aussi fluide et poétique. Elle nous emporte aux travers de ces mots dans une histoire sombre, triste, dont les thèmes centraux sont la tolérance, l'acceptation de soi et la rédemption.

Dans ce volume, nous suivons alternativement Anja et Lorelei qui vont chacune se retrouver face à de nombreux choix. Lorelei va énormément s'affirmer dans ce tome, on la découvre comme une femme forte avec énormément de caractère. C'est un vrai plaisir de la découvrir davantage. Quant à Anja, petit à petit elle va sortir de sa léthargie et commencer à ouvrir les yeux, cependant les choix qu'elle a fait ne l'ont pas laissé indemne. Puis, bien sur notre conteuse n'est pas laissé en reste, son histoire évolue et prend une tournure intéressante.

Ce fut un livre très difficile à refermer que car je ne souhaitais pas achever ce magnifique récit.

Selon Elbalkin, le 5ème tome est prévu pour 2014 sous le titre "D’encre et de feu". Il s'agira d'une nouvelle illustrée qui conclura l'histoire de la conteuse Najma et évoquera notamment son passé. Je suis vraiment impatiente de lire et finir cette saga.

 

En résumé

Les points positifs

¤ Une histoire poignante

¤ Les thèmes abordés peuvent toucher un grand nombre de personne

¤ Un univers bien développé et maîtrisé

Les points négatifs

¤ un roman trop court, je ne voulais pas que ça s'arrête

¤ Une couverture différente au touché, je préférais celles des autres tomes

 

Note : 9/10

Coup de coeur

La série "La peau des rêves"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

Charlotte Bousquet - [La Peau des Rêves] - T1 - Nuit TatouéeCharlotte Bousquet - [La Peau des Rêves] - T2 - Nuit BruléeCharlotte Bousquet - [La Peau des Rêves] - T3 - Les Chimères de l'AubeCharlotte Bousquet - [La Peau des Rêves] - T4 - L'Aube des cendres

5. D'encre et de feu

 

Posté par Cat dreams à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,