08 février 2016

Chronique : Cormac McCarthy - La route

Couverture

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d'objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Et ce qui reste d'une humanité retournée à la barbarie.

 

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

L'histoire se déroule 12 ans après la catastrophe, (ce qui est plutôt rare dans les romans post-apocalytique où le récit se passe la plupart du temps 2/3 ans après. J'ai trouvé cette démarche très intéressante), une brume opaque à recouvert la surface de la terre empêchant les rayons du soleil de traverser l'atmosphère, il n'y a donc plus de végétation, d'animaux, l'eau potable est très dur à trouver et il ne reste plus que quelques survivants. Ici, point de zombie mais la menace reste tout de même énorme car pour survivre, certains individus ont recours au cannibalisme. Comme le dit si bien Plaute : « Homo homini Lupus est », autrement dit : « l'homme est le pire ennemi de son semblable, ou de sa propre espèce ».

On va suivre un père et son fils, (qui est né après la catastrophe, il ne connaît donc que cette vie), seul contre tous, dans ce monde de désolation qui touche à sa fin, leur ultime but et d'aller sur la côte ouest. Ce livre ne nous laisse aucun espoir, tout est gris, triste, mort, empli de solitude.

Ce qui est assez déroutant dans cette lecture, c'est le style très particulier de l'auteur. Un écriture très ciselée, peu voir pas de ponctuation, les dialogues nous sont jetés au visage et surtout ce qui m'a le plus gêné c'est l’inexistence de la virgule. Dur dur le début, j'ai eu du mal à rentrer dedans, mais passer les 30 premières pages on se laisse porter par ce récit et je n'avais plus qu'une envie c'est de connaître la fin de ce périple.

Un livre post-apocalyptique poignant, déroutant. De la survie à l'état pur !

 

En résumé :

Les points positifs

¤ L'histoire se déroule 12 ans après la catastrophe

¤ Une lecture émotionnellement très forte

Les points négatifs

¤ Un style très particulier

¤ Quelques longueurs par moment

 

Note : 8/10

Posté par Cat dreams à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 mars 2014

Chronique : F. Scott Fitzgerald - Gatsby

Gatsby

Synopsis

Au début des années 1920, dans une débauche de luxe, d'alcool et d'agent, un mystérieux personnage s'installe à Long Island dans un domaine incroyable d'extravagance. Qui est ce charmant et légendaire Gatsby, incarnation du pouvoir et de la réussite, dont les fêtes attirent toute la société locale? Les rumeurs les plus folles circulent. Un espion ? Un gentleman anglais ? Un héros de guerre ? Un mythomane ?

Une vérité plus profonde se cache derrière l'orgueil et la magnificence de Gatsby, celle d'un ancien adolescent pauvre et d'un amant trahi qui ressemble beaucoup à Fitzgerald lui-même.

Le vingtième siècle ne fait que commencer mais la fête semble déjà finie...

 

Avis

Quand j'ai commencé ce roman, je ne savais pas du tout dans quoi je me lançais. Je n'ai lu aucune critique, vu aucune des adaptations cinématographiques, ni même lu la quatrième de couverture. Une sorte de plongeons dans le vide. J'aime beaucoup lire un livre à l'aveugle, être surprise, de ne pas avoir de préjugés sur cette lecture. C'est une expérience très particulière, le fait de ne rien contrôler, de se laisser porter par nos propres émotions. Je vais arrêté de vous embêter avec mes états d'âmes et passer à notre mystérieux Gatsby.

Notre petite histoire se déroule aux États-Unis durant les "années folles". Nick Carraway, notre narrateur, a pour voisin Gatsby, un mystérieux et fortuné gentleman qui organise de somptueuses soirées ou tous souhaitent être convié. Petit à petit Nick va se rapprocher de Gatsby et en apprendre d'avantage sur ce personnage qui est au cœur des plus folles rumeurs.

Au début de ma lecture, j'ai été surprise du choix de narrateur, car tout au long de ce roman c'est aux travers du témoignage et du regard de Nick que nous faisons la connaissance Gatsby. Puis finalement, tout se met en place et on ne peut plus détacher les yeux de ce roman qui dépeint une société où l'apparence, la popularité, l'amusement, l'opulence, finit par tomber le masque et nous laisser seul face à notre finitude.

Vous ferez la connaissance de plusieurs personnages dont Tom Buchanan, Daisy, Jordan Bake et bien d'autres encore. Vous en aimerez certains, vous en détesterez d'autres, mais en fin de compte, vous vous apercevrez que F. Scott Fitzgerald a su mettre le doigt sur l'âme humaine.

Pour conclure, j'ai beaucoup apprécié cette lecture qui a été très agréable et à certains moments très émouvante. J'ai beaucoup apprécié tout ce voile de mystère autour de la personne de Gatsby. Je suis contente de mettre procurer ce livre, surtout pour un prix si peu élevé.

 

En résumé

Les points positifs

¤ Gatsby, un personnage plus profond qu'il n'y parait.

¤ Une critique très réaliste de la société et plus particulièrement de l'Homme en lui-même.

¤ Une histoire qui m'a beaucoup touché.

Le point négatif

¤ Une mise en place assez longue, l'action ne démarre pas tout de suite

 

Note : 8.5/10

 

Posté par Cat dreams à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,