11 juin 2015

Chronique : Michel Honaker - Carabosse

 Carabosse

Synopsis

La belle Cara est maudite : elle est bossue. Par dépit amoureux, elle tombe du côté obscur de la magie et devient la Fée du Vent Mauvais. Elle n'aura de cesse de se venger de sa sœur, en maudissant son héritière, la belle Aurore, la princesse du Bois Dormant. Après 99 ans, Lilas, dernière fée survivante à avoir échappé à l'horrible régence de Carabosse, part chercher le prince charmant destiné à sauver Aurore, endormie le jour de ses 18 ans...

Et oui encore une réécriture de conte, que voulez-vous ? J'aime beaucoup ce genre de lecture. Je trouve intéressant de voir comment il ne cesse d’engendrer de nouvelles écritures et réflexions. En fonction de l'époque, de la culture, il ne cesse de s'enrichir et s'adapte à notre regard contemporain en créant ainsi une tout autre vision de l’œuvre originale.

Michel Honaker revisite ici le conte de "la belle au bois dormant" en se focalisant sur la jeunesse de Carabosse, (comment celle-ci est devenue fée? Qu'est-ce qui l'a poussé à lancer cette malédiction ? etc). Il revient avec brio sur la genèse de ce conte en créant un univers sombre et froid.

J'ai énormément apprécié dans ce roman la plume enchanteresse de l'auteur. Même-ci son livre est destiné à la jeunesse il n'hésite pas à employer un vocabulaire recherché ainsi que de jolie tournure de phrase et je dois dire que ça change de d'habitude. Quelques petits points m'ont cependant un peu chagriné.

Premièrement, une petite incohérence à la page 196 : "Sur ces paroles, et en dépit de sa robe longue brodée de dentelles, la princesse bondit en croupe sur son nouveau coursier, à cru, et donna des talons." Page 199 : "Aurore se hissa sur ses étriers pour mieux voir..." Enfin rien de bien méchant, mais ça m'a fait rire d'imaginer comment la selle avait pu apparaître par magie, et oui moi aussi je me ballade toujours avec une selle dans la poche ^^. (Oups c'est vrai on est dans un conte).

Deuxièmement, j'ai trouvé que les sentiments de Carabosse dans la première partie du livre étaient très précipités, je n'ai pas très bien compris cette haine qui l'a tout d'un coup envahit, on peut imaginer qu'elle l'a gardé depuis très longtemps au fond d'elle et que cet incident de trop l'a fait exploser.

Et pour finir, j'ai trouvé la fin assez bâclée, je parle bien sur du combat final, je ne mettais pas senti aussi frustrée depuis le combat de Harry Potter contre Voldemort. En deux lignes tout étaient finis. Je pense qu'il aurait mérité au moins quelques pages. Mais où est donc passé la puissance de Carabosse ?

Au final, cette réécriture est réussi et m'a fait passé un très bon moment. Je recommande vivement ce roman au personne voulant s'échapper quelques instant de notre réalité pour se retrouver plonger dans un univers de magie et de maléfice où tout n'est que poésie.

 

En résumé

Les points positifs

¤ Un style poétique empli de magie.

¤ J'ai beaucoup apprécié le personnage de Trublion qui apporte énormément à ce récit.

¤ Les fées sont au cœur de ce roman.

Les points négatifs

¤ Un combat bâclé.

¤ Carabosse perd de son importance dans la deuxième moitié du livre.

 

Note : 8/10

 

 P143 : "Il n'est aucune beauté parfaite. Cela n'existe pas. Tu deviendras belle aux yeux d'un homme, passablement banale aux yeux d'un autre"

 

Posté par Cat dreams à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,