25 mai 2015

Chronique : Karine Giebel - Juste une ombre

Juste une ombre

Synopsis

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

Avis

Étant une très grande amatrice du genre "Thriller", j'ai décidé de me lancer dans ce roman suite à la lecture d'avis très positifs à son sujet, ainsi qu'à son résumé très intriguant.

La première chose qui m'a sauté aux yeux et pour le moins déstabilisé, est le style d'écriture très particulier de l'auteure. On se retrouve face à des phrases très courtes et hachées et à une ponctuation excessive. Ce style peu conventionnel risque d'en gêner plus d'un. J'ai eu d'ailleurs beaucoup de mal à m'y habituer car d'un côté je l'ai trouvé assez lourd et répétitif mais dans un second temps j'ai trouvé qu'il permettait de rendre le récit haletant et addictif. Je vous conseille de lire quelques chapitres en magasin afin de voir si vous supporter ou non cet effet de style.

Que dire de Chloé ? Il est rare qu'un auteur nous mette face à un tel type de personnage principal et je dois dire que c'est une première pour moi. Notre héroïne est énervante au plus au point. Elle est désagréable, méprisante, hautaine, on a qu'une seule envie c'est de lui donner une bonne paire de claques. Son caractère est tellement poussé à l'extrême qu'on ne peut malheureusement pas compatir à son sort. On reste très distant par rapport à tout ce qui lui arrive et parfois, je dois l'avouer, je me disais que c'était bien fait pour elle ("Méchante que je suis"). L'auteure a su me faire ressentir des sentiments contradictoire d'un côté je me disais que c'était horrible la situation dans laquelle elle se trouvait et de l'autre je ne pouvais pas l'encadrer et j'en avais strictement rien à faire.

En ce qui concerne le scénario, il est sympathique et facile à suivre mais malheureusement sans surprise. Les inconditionnels du genre pourraient facilement condamner son absence de suspens. Il n'empêche que j'ai quand même passer une bonne lecture et que j'ai beaucoup apprécié l'épilogue qui apporte une touche d'originalité à cette histoire peu originale.

Une lecture sympathique mais sans plus !

En résumé :

Les points positifs :

¤ Un final explosif et surprenant.

¤ Un livre qui se lit d'une traite

¤ Une ambiance dérangeant, glauque.

Le point négatif :

¤ Une héroïne horripilante, antipathique, impossible de compatir face à ce qui lui arrive.

¤ On devine tout trop vite, pas vraiment de suspense (hormis la fin)

¤ Rien de très original

¤ Des personnages assez caricaturaux

 

Note : 7.5/10

 

 

Posté par Cat dreams à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,