23 juillet 2016

Chronique : Georgia Caldera - [Les larmes rouges] - T1 - Réminiscence

Les larmes rouge T1

Synopsis

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?

Avis

Je n'ai jamais lu quelque chose de semblable, l'histoire est atypique. C'est un livre qui possède une identité propre. L'auteure nous transporte dans un univers sombre, gothique et romantique.

Georgia Caldera a fait un énorme travail sur la psychologie des personnages. Le conte Henri est un personne mystérieuse, insaisissable, froide, distante, taciturne et étrange. Cornelia, m'a agacé à plusieurs reprise, j'ai trouvé son comportement très contradictoire face à certaines situations, mais petit à petit elle va se dévoiler et devenir plus intéressant. J'ai beaucoup apprécié de découvrir l'évolution de la relation entre ces deux protagonistes.

Venons-en à un point capital, l'écriture de Georgia Caldera. Sa plume descriptive, est à la fois envoûtante et poétique. Celle-ci nous plonge dans un univers déroutant à l’ambiance gothique, un univers habité par la folie et les cauchemars, un monde où rêves et réalité se confondent. L'ambiance générale du livre m'a fait penser à Victoria Francès, j'ai adoré me replonger dans ce style d'univers.

Un petit bijou de la littérature vampirique. Ce roman est à classer au côté de ceux de Bram Stocker, Anne Rice, James Malcolm Rymer, Thomas Preskett, etc...

Une magnifique découverte que je ne suis pas prêt d'oublier !

 

En résumé :

Les points positifs

¤ Un style riche et recherché, elle a un talent fou pour les descriptions.

¤ Un récit entre rêve et réalité

¤ La relation entre les deux personnages

Le point négatif

¤ Le rythme est assez lent mais les rêves ou cauchemars permettent de dynamiser le récit.

 

Note : 9.5/10

Posté par Cat dreams à 20:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 octobre 2015

Chronique : Julie Kagawa - [Blood Eden] - T2 - La gardienne d'éternité

blood eden T2

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

« Les vampires ne rêvent pas. Pourtant, moi, Allie, je rêve. Et tous mes rêves me rappellent vers le lieu que j’ai laissé derrière moi, celui où tout a commencé. »
— Alors qu’elle le croyait à l’abri du chaos et des vampires, Allie retrouve Zeke à New Covington, la cité de sa naissance. Il lui fait une annonce terrifiante : la catastrophe finale est programmée et, cette fois, personne n’y survivra. Seule échappatoire possible : retrouver le coupable, ensemble. Une traque semée de dangers, dont le moindre n’est pas l’instinct prédateur d’Allie, qui redoute de faire de Zeke sa proie…

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

Lors de ma lecture du premier volume "Je suis une immortel", j'ai énormément apprécié l'univers sombre et original que Julie Kagawa a mis en place et c'est donc avec une grande excitation que j'ai sorti ce livre de ma pile à lire. Pour rendre ce moment encore plus agréable j'ai eu le plaisir de faire ma première lecture commune avec Julie de la chaîne youtube evasionsworld.

Dans cette suite, nous retrouvons Allie quelques temps après l'avoir laissé à la fin du premier tome. Elle continu son périple afin de retrouver son géniteur Kanin. Son voyage sera semé d’embûche et de rencontre parfois imprévisible.

Comme vous l'avez sûrement vu, j'ai lu ce livre au mois de juillet et c'est seulement maintenant, que j'ai décidé de coucher sur papier mon ressenti face à cette histoire. Vous vous demandez sûrement pourquoi ? Et bien tout simplement car celle-ci m'a plongé dans une mini panne de lecture et d'écriture. Mon binôme, quand à elle, n'a même pas pu le finir et a été dans l'incapacité de lire autre chose pendant un petit bout de temps.

Dans son ensemble ce fut une énorme déception, je me demande, même encore maintenant, comment j'en suis arrivé au bout. L'histoire met un temps fou à commencer, c'est mou et lent, entrecoupé de passages très gnangnans et l'héroïne qui m'avait énormément séduite, lors du premier volume, par sa force de caractère, m'a à certains moments tapé sur les nerfs. Pourquoi ce si brusque changement de comportement ? Heureusement que Jackal était là pour relever le niveau parce que Zeke est tellement fade et antipathique, il n'a vraiment rien de séduisant. J'ai cependant trouvé le dernier chapitre et l'épilogue très bon malgré leur prévisibilité mais c'est dommage que tout soit condensé sur le final.

J'ai tout de même envie de lire la suite c'est sûr, mais dans son ensemble, ce tome 2 n'a pas été à la hauteur du tome 1 que j'avais énormément apprécié. Néanmoins, il se lit très rapidement. J'espère que le dernier volume de cette saga sera explosif.

 

Les points positifs

¤ Un univers toujours aussi original

¤ Heureusement que Jackal est là ^^

¤ Une fin qui donne envie de lire la suite

¤ Se lit très rapidement

Les points négatifs

¤ Une histoire longue à commencer

¤ Tout est trop prévisible

¤ Une héroïne horripilante

¤ Des passages très gnangnans

 

Note : 5/10

Deception

Déception

13 août 2015

Chronique : MaryJanice Davidson - [Queen Betsy] - T10 - Vampire et dépitée

Queen Betsy T10

Synopsis

Une morgue ! Je me suis réveillée, toute nue, sur une table d’autopsie dans une morgue de Chicago ! Mais me retrouver emballée comme un steak avec une étiquette au gros orteil est bien le cadet de mes soucis.
Car mon véritable problème est la créature qui m’a suivie depuis l’enfer pour mettre fin à mon règne. Et le pire, c’est que je ne suis pas la seule dont le destin risque d’être bouleversé ! Je dois agir très vite sinon ce sera vraiment l’enfer...

Avis

Dans ce 10ème tome nous retrouvons notre très chère Betsy qui commence sérieusement à m'ennuyer et à m’exaspérer. Ce personnage m'avais intrigué au début mais là c'est trop. Son égocentrisme, la façon qu'elle a de traiter ses amies  comme de la merde en fait un personnage pathétique à mes yeux. En même temps c'est le genre de personne que je ne peux pas voir en peinture dans la vie.

En gros, je commence à me lasser de cette série. Les premiers tomes étaient assez sympathiques mais là je trouve que ça s'essouffle, j'ai eu du mal à le finir.   

J'ai eu l'impression de me faire escroquer par l'auteure car depuis quelques tomes elle se contente de nous jeter une petite bombe à la fin de chaque livre pour nous inciter à connaître la suite.

En gros le livre se résume en 3 parties :
- Résumé des autres volumes (comme d'habitude).
- Remplissage de pages qui n'apporte rien de spécial.
- Avancement de l'histoire avec une grosse révélation en cadeau (70 pages/ 300).

Il me reste encore le volume 11 dans ma pile à lire mais après je ne sais pas si je vais continuer à les acheter.

 

Le point positif

¤ Une fin palpitante qui donne envie d'en savoir plus

Les points négatifs

¤ Les personnages sont de gros clichés à eux tout seul.

¤ Il ne se passe rien durant les 3/4 du livre



Note: 3/10

 

Deception

Déception

Posté par Cat dreams à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 août 2014

Chronique : J.R. Ward - [Confrérie de la Dague Noire] - T6 - L'Amant Consacré

L'amant consacré

Synopsis

Loyal à la Confrérie, Fhurie s est sacrifié pour le bien de l'espèce. En tant que Primâle des Élues, il est obligé d'engendrer les fils et les filles qui garantiront la survie de leurs traditions. Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps, mais aussi son coeur. Mais Fhurie ne s' est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Alors que la guerre contre la Société des éradiqueurs se fait plus effroyable, et que la tragédie pèse sur la demeure de la Confrérie, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...

Avis

« L'amant sacré » est le 6ème tome de la série « La confrérie de la dague noire ». Le couple central de ce volume est Fhurie et Cormia.

Fhurie est un personnage touchant qui m'a assez ému. Torturé continuellement par les paroles malfaisantes d'un sorcier il est devenu accro à l'herbe rouge, seule manière d'échapper au harcèlement continuel de celui-ci. C'est un personnage très altruiste qui a toujours fait passer le bonheur des autres avant le sien. Dans le T5 il s'est sacrifié à la place de Viszs et est devenu le primâle. C'est à ce moment là qu'il a rencontré Cormia, une des élues qu'il doit féconder pour assurer la pérennité de l'espèce. Chouette programme ! Cormia est un personnage très attachant, elle a été élevé dans le seul but de servir le primal. Petit à petit, elle va découvrir un autre monde tout en couleur, en saveur et aussi une passion pour la construction et pour la vie en général.

Ça fait énormément plaisir de se replonger dans cette saga. Le grand changement par rapport aux autres tomes est que la romance entre Fhurie et Cormia passe au second plan laissant toute la place à la grande intrigue avec les Éradiqeurs. On retrouve aussi sur le devant de la scène John, Vhif et Blay, il est très intéressant de les voir évoluer et avoir plus de responsabilité au sein de la confrérie. Et ce qui ne gâche rien Zadist et Bella nous font une belle surprise :D.

 

Un tome haut en couleur qui amorce une nouvelle aire dans la série :

¤ Au premier plan : la guerre contre les Eradiqueurs

¤ L'histoire du couple n'est plus au cœur du roman, beaucoup moins de scène olé olé.

¤ On suit beaucoup plus de personnage en parallèle

Ces changements apportent une nouvelle fraîcheur à cette saga qui est pour moi excellente :)

 

En résumé :

Les points positifs :

¤ La guerre entre la Confrérie et les éradiqueurs est au cœur de ce tome

¤ Les histoires en parallèles sont plus riches et nous permettent de mieux connaître les autres personnages : Vhengeance, Xheh, John, Vhif, Blay etc.

¤ Une belle brique à lire, on en a pour son argent

Le point négatif :

¤ La romance passe au second plan, beaucoup moins de scène olé olé.

 

Note : 8/10

 

La série "La confrérie de la dague noire"

(Cliquez sur l'image pour voir la chronique)

JJJJ

JJ