20 avril 2018

Avis : Patrick Süskind - Le parfum

Le parfum

Posté par Cat dreams à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 avril 2018

Avis : Franck Thilliez - Vertige

Vertige

Posté par Cat dreams à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juin 2016

Chronique : Jussi Adler-Olsen - [Les enquêtes du département V] - T1 - Miséricorde

Jussi Adler-Olsen - Miséricorde

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encres. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case ...
Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l'inspecteur Morck, est un véritable phénomène d'édition mondial.

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

« Miséricorde » est le premier opus de la série "Les enquêtes du département V". On y découvre donc pourquoi et comment ce département a été mis en place.

On fait la connaissance de l'enquêteur Carl Morck et de son acolyte Hafez el Assad qui vont former un duo détonnant, un pur régal. Le personnage d'Assad est génial, il est très futé. Il fait preuve de malice et d'une grande gentillesse. Un vrai coup de cœur pour ce protagoniste. Quand a Carl, on se retrouve face a un flic blasé et plutôt taciturne qui a du mal à se remettre d'une tragédie.

Pour cette première aventure, on va suivre l'enquête actuelle menée par notre duo et, en parallèle, on fait un bon dans le passé où l'on va découvrir petite à petit ce qui est arrivé à Merete Lyyngaard. Pendant tout le roman, on se demande comment elle en est arrivée là, on cogite à tout va. J'ai quand même un gros point négatif qui m'a empêché d'avoir un coup de coeur : "la politique" tient une assez grande place dans ce roman et j'ai trouvé ces passages assez ennuyeux.

Jussi Adler-Olsen a une plume forte, c'est du solide. La psychologie des personnages est extrêmement bien travaillé et l'enquête bien ficelée. Il ne laisse rien au hasard.

 

Un roman qui chamboule : Humour noir, tension extrême, course contre la montre = Une lecture haletante qu'on a du mal à lâcher.

 

 Note : 8/10

Posté par Cat dreams à 17:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 juin 2016

Michel Bussi - Maman a tort

Michel Bussi - Maman a tort

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent. Qui est Malone ?

 

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

Premier Michel Bussi que je lis, il étais temps ^^. Dès sa sortie ce livre m'a fait de l’œil, de part sa couverture (la fille superficielle) et de part son synopsis super intrigant. Sa sortie en poche étant arrivée plus aucun prétexte pour ne pas me laisser tenter.

 

Il y a eu du positif et du négatif dans cette lecture, commençons par ce qui fâche :

¤ Marianne Augresse (la commandante) m'a un peu tapé sur le système, elle n'arrête pas de fantasmer sur tout ce qui a un pénis, ça devient très lourdingue à force. J'ai d’ailleurs trouvé une citation qui résume très bien la situation :

« D’ailleurs, si quelqu’un avait pu écouter leur conversation, un serveur, un type à une table voisine, n’importe quel espion qui se serait glissé dans les pas et les pensées de Marianne, il l’aurait prise pour une sorte de prédatrice obsessionnelle, principalement occupée à évaluer le potentiel de séduction des hommes qu’elle croisait : adjoints, témoins »

¤ En parallèle de l'histoire de Malone, on suit la commandante et son équipe sur une affaire de braquage ce qui en soit n'a rien de bien méchant sauf si on déteste les histoires concernant les braquages comme moi x(. Je me suis embêtée pendant ces moments là et je n'avais qu'une seule envie pendant c'était de retourner avec le petit Malone.

¤ Dernier point qui m'a chagriné, la toute toute fin, avec Marianne Augresse et Papy. Euh c'est sérieux, j'ai trouvé la situation vraiment WTF. Pas vraiment crédible, pour ceux qui l'ont lu vous en avez pensé quoi ?

 

Et maintenant passons aux +++ du roman :

¤ Le passage explicatif sur le fonctionnement de la mémoire d'une enfant est vraiment intéressant, ça m'a rappelé mes études de psycho.

¤ Les pièces s'assemblent petit à petit, je suis tombée des nu à plusieurs reprises.

¤ Le dénouement final m'a laissé sur les fesses.

¤ Les retournements de situation sont bien placés, tu penses avoir tout compris et bam dans ta face.

¤ Des personnages hauts en couleurs

¤ Une excellente surprise pour l'écriture de l'auteur

 

La note que je vais mettre peut paraître un peu basse mais elle est surtout dû à mon horreur des braquages, l'histoire en elle-même est vraiment chouette, Michel Bussi a un vrai talent pour nous narrer son histoire, on est tenu en haleine jusqu'au bout. Un roman bourré de suspense que je vous recommande chaudement. Je vais de ce pas voir quel livre de cet auteur je vais me procurer.

 

Note : 7,5/10

 

« Tout se joue les premières années. Et même avant la naissance si on se réfère aux théories de la psychogénéalogie et aux fantômes transgénérationnels. Les valeurs, les goûts, la personnalité… Tout se joue dans les premières années de notre existence. Tout est gravé à jamais ! Mais par contre, du point de vue strict de la mémoire directe des faits… rien ! C’est assez stupéfiant comme paradoxe, non ? Notre vie est guidée par des événements, des actes de violence ou des marques d’amour dont nous n’avons aucune preuve. Une boîte noire à laquelle nous n’aurons jamais accès. »

Posté par Cat dreams à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2016

La citation du mercredi ! [02/03/2016]

02

 

Posté par Cat dreams à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 février 2016

Chronique : Donato Carrisi - [Mila Vasquez] - T1 - Le chuchoteur

Donato Carrisi - Le chuchoteur

http://p5.storage.canalblog.com/51/49/1163056/94015173.jpg

" Cinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.

Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure… "

http://p9.storage.canalblog.com/90/02/1163056/94015174.jpg

Une grosse claque ! Ce thriller est l'un des meilleurs que j'ai pu lire. Écriture au top. Intrigue excellente. On se laisse totalement emporter par cette enquête.

Un petit point négatif que je peux relevé, rien de bien méchant mais les médiums et moi ça fait deux, juste ce petit passage qui m'a fait lever les yeux au ciel. Sinon rien à dire, du pur génie.

La construction de ce roman est géniale et le thème abordé est original, je ne connaissais pas du tout ce type de tueurs. J'ai aussi beaucoup apprécié les passages instructifs dans le livre, on en apprend énormément sur les différents types de sérial killers, les méthodes d’investigation etc.

Ce livre se dévore, ça fait longtemps que je ne mettais pas laisser envoûter par une lecture. Ça fait du bien de revenir au source et de me replonger dans ce genre. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais je sens que je vais bientôt faire la connaissance d'autres de ses écrits.

 

Ce livre regroupe tout ce que j'aime dans les thrillers

¤ Une enquête avec plein de rebondissement, des cliffhangers en veux-tu en voilà pour nous tenir en haleine tout du long.

¤ Aucun temps mort.

¤ Une fin stupéfiante à la hauteur de nos espérances.

¤ Une atmosphère à couper le souffle

¤ L’aspect psychologique est des plus réussit.

 

Une référence du genre !

Note : 9.5/10

Posté par Cat dreams à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mai 2015

Chronique : Karine Giebel - Juste une ombre

Juste une ombre

Synopsis

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

Avis

Étant une très grande amatrice du genre "Thriller", j'ai décidé de me lancer dans ce roman suite à la lecture d'avis très positifs à son sujet, ainsi qu'à son résumé très intriguant.

La première chose qui m'a sauté aux yeux et pour le moins déstabilisé, est le style d'écriture très particulier de l'auteure. On se retrouve face à des phrases très courtes et hachées et à une ponctuation excessive. Ce style peu conventionnel risque d'en gêner plus d'un. J'ai eu d'ailleurs beaucoup de mal à m'y habituer car d'un côté je l'ai trouvé assez lourd et répétitif mais dans un second temps j'ai trouvé qu'il permettait de rendre le récit haletant et addictif. Je vous conseille de lire quelques chapitres en magasin afin de voir si vous supporter ou non cet effet de style.

Que dire de Chloé ? Il est rare qu'un auteur nous mette face à un tel type de personnage principal et je dois dire que c'est une première pour moi. Notre héroïne est énervante au plus au point. Elle est désagréable, méprisante, hautaine, on a qu'une seule envie c'est de lui donner une bonne paire de claques. Son caractère est tellement poussé à l'extrême qu'on ne peut malheureusement pas compatir à son sort. On reste très distant par rapport à tout ce qui lui arrive et parfois, je dois l'avouer, je me disais que c'était bien fait pour elle ("Méchante que je suis"). L'auteure a su me faire ressentir des sentiments contradictoire d'un côté je me disais que c'était horrible la situation dans laquelle elle se trouvait et de l'autre je ne pouvais pas l'encadrer et j'en avais strictement rien à faire.

En ce qui concerne le scénario, il est sympathique et facile à suivre mais malheureusement sans surprise. Les inconditionnels du genre pourraient facilement condamner son absence de suspens. Il n'empêche que j'ai quand même passer une bonne lecture et que j'ai beaucoup apprécié l'épilogue qui apporte une touche d'originalité à cette histoire peu originale.

Une lecture sympathique mais sans plus !

En résumé :

Les points positifs :

¤ Un final explosif et surprenant.

¤ Un livre qui se lit d'une traite

¤ Une ambiance dérangeant, glauque.

Le point négatif :

¤ Une héroïne horripilante, antipathique, impossible de compatir face à ce qui lui arrive.

¤ On devine tout trop vite, pas vraiment de suspense (hormis la fin)

¤ Rien de très original

¤ Des personnages assez caricaturaux

 

Note : 7.5/10

 

 

Posté par Cat dreams à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2013

Chronique : Kévin Iacobellis - Le serpent de la séduction

Sans titre 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier Kévin Iacobellis pour m'avoir fait découvrir son livre.

 

Synopsis

Sexe, mensonge et trahison. Ce sont les trois mots qui me caractérisent le mieux. Mon nom est Jackson, je suis le serpent de la séduction. Je séduis les filles charmantes pour les séquestrer et les martyriser. C'est ainsi que je prends mon pied, en les regardant me supplier et agoniser. Je fais ce métier depuis plusieurs années, mais je commence à m'épuiser. C'est alors que je fais la rencontre de Christiane, une jolie fille qui drague les garçons pour aussi les torturer...

 

Avis

Je dois bien avouer que le synopsis m'a beaucoup accroché, sans parler de la couverture en elle-même qui est vraiment très attirante, vraiment magnifique. Sans plus tarder, passons à l'histoire.

Le livre est divisé en quatre chapitres principaux : ¤ Dans la tête du serpent

                                                                   ¤ Dans la tête de Christiana

                                                                   ¤ La rencontre (on a les deux point de vu)

                                                                   ¤ Le final

Pour tout dire, le début de ma lecture a été plutôt mitigé. J'ai eu du mal à m'accrocher aux personnages. J'ai trouvé le récit beaucoup trop répétitif. La première et seconde partie sont copiées sur un même canevas et j'ai eu l'impression de relire la même chose. On passe d'un meurtre à un autres sans temps mort. On est face à deux tuteurs qui se cherchent, qui expérimentent et qui en fin de compte n'arrivent plus vraiment à se satisfaire de ce qu'ils font. La rencontre va leur permettre de raviver la flamme.

On a un rythme rapide, effréné tout au long de l'histoire, on a pas le temps de penser à autre chose, on est plongé totalement dans cet univers. Ceci est amplifié par le fait que l'on se trouve dans la tête de deux tueurs, ce qui est assez perturbant car on connait leurs moindre désirs, leur besoin meurtier. J'ai donc trouvé cette idée de point de vue très originale.

Ma première impression après avoir refermé le livre est que je me suis fait complètement manipuler. On s'aperçoit que l'auteur a bien son récit en main et qu'il sait où il veut en venir, avec une très belle pirouette qui m'a beaucoup plu.

Pour conclure, le livre m'est tombé des mains au début, cependant la fin est palpitante et je le recommande au amateur du genre.

 

En résumé

Les points positifs : ¤ Un joli retournement de situation

                                ¤ On est dans la tête du tueur

                                ¤ Une couverture sublime

Les points négatifs : ¤ On nous parle uniquement des meurtres et l'environnement qui entoure nos personnages n'est pas assez développé

                                 ¤ Un livre trop court

                                 ¤ Un rythme trop rapide

 

Note : 5,5/10

 

"Je n'ai jamais trouvé l'homme parfait, ou plutôt l'homme qui me correspondait."

 

 

Posté par Cat dreams à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,